Catégorie : Main slider

Fin de saison pour les U16.

Dans ce dernier match de la saison régulière, les jeunes Hawks se devaient de gagner s’ils voulaient continuer l’aventure.

En déplacement à Thun, les Genevois ont tout tenté pour venir à bout de l’équipe U16 des Bâle Gladiators.  Un score très serré tout au long du match a su tenir les spectateurs en haleine. C’est malheureusement avec 6 points de différence que nos U16 s’inclinent en fin de la rencontre.

Le coaching staff est très fier de tout le chemin parcouru, de l’évolution de l’équipe qui on le rappel n’existe que depuis 2 saisons.

Pour certains d’entre eux l’année est terminée mais pour les plus âgés, elle ne fait que commencer. En effet, les joueurs déjà âgés de 16 ans rejoindront dés lundi l’équipe juniors U19 sous les ordres du coaching staff Larry Legault, Romain Dewaele, Fabrice Keach et Mateo Horber.

Nous souhaitons une bonne adaptation à ceux qui rejoignent les U19 et espèrons revoir tous les autres l’an prochain en U16 Tackle.

Dans ce dernier match de la saison régulière, les jeunes Hawks se devaient de gagner s’ils voulaient continuer l’aventure.

En déplacement à Thun, les Genevois ont tout tenté pour venir à bout de l’équipe U16 des Bâle Gladiators. Un score très serré tout au long du match a su tenir les spectateurs en haleine. C’est malheureusement avec 6 points de différence que nos U16 s’inclinent en fin de rencontre.

Le coaching staff est très fier de tout le chemin parcouru, de l’évolution l’équipe qui, on le rappelle, n’existe que depuis 2 saisons.

Pour certains d’entre eux l’année est terminée mais pour les plus âgés, elle ne fait que commencer. En effet, les joueurs déjà âgés de 16 ans rejoindront dès lundi l’équipe junior U19 sous les ordres du coaching staff de Larry Legault, Romain Dewaele, Fabrice Keach et Mateo Horber.

Nous souhaitons une bonne adaptation à ceux qui rejoignent les U19 et espérons revoir tous les autres l’an prochain en U16 Tackle.

Dans ce dernier match de la saison régulière, les jeunes Hawks se devaient de gagner s’ils voulaient continuer l’aventure.

En déplacement à Thun, les Genevois ont tout tenté pour venir à bout de l’équipe U16 des Bâle Gladiators. Un score très serré tout au long du match a su tenir les spectateurs en haleine. C’est malheureusement avec 6 points de différence que nos U16 s’inclinent en fin de rencontre.

Le coaching staff est très fier de tout le chemin parcouru, de l’évolution l’équipe qui, on le rappelle, n’existe que depuis 2 saisons.

Pour certains d’entre eux l’année est terminée mais pour les plus âgés, elle ne fait que commencer. En effet, les joueurs déjà âgés de 16 ans rejoindront dès lundi l’équipe junior U19 sous les ordres du coaching staff de Larry Legault, Romain Dewaele, Fabrice Keach et Mateo Horber.

Nous souhaitons une bonne adaptation à ceux qui rejoignent les U19 et espérons revoir tous les autres l’an prochain en U16 Tackle.

 

Grosse victoire des U16

Sous un magnifique soleil, la jeune équipe des 16 ans et moins sont partis affronter les Calanda Broncos sur le stade de Berne.

Après leur défaite contre Winterthur les jeunes Hawks se devaient de remonter la pente et pour cela rien de mieux que d’aller chercher une victoire. C’est sur le score intraitable de 42-6 que les Genevois se sont imposés.

Malgré un début de match un peu difficile dû à l’absence du QB titulaire, c’est à nouveau le couteau suisse Justice Greco qui a endossé le rôle de leader offensif. Il s’en est même très bien tiré avec pas moins de deux TD à la course dans la 1ère mi-temps. Dans ce festival offensif, le RB Yousouf Condé a lui aussi brillé par ses courses puissantes et a ainsi inscrit un TD pour finir sur le score de 18-0 à la mi-temps.

Défensivement aussi les joueurs se sont montrés très présents en encaissant qu’un seul TD en fin de match, mais surtout en réussissant à inscrire des points sur le tableau après un superbe « pick6 » (une interception remontée jusque dans la End-zone) de Diego Mendez.

Pour la deuxième mi-temps, le QB titulaire, John Tandberg, était de retour et le jeu aérien a donc pu se déverrouiller. Pas moins de 3 Touchdowns à la passe dans la seconde partie du match.

C’est donc une belle prestation qu’ont fourni nos jeunes joueurs.

Prochain rendez-vous dimanche pour affronter l’équipe des Jets de Bienne.

Timon Meynard représente la Suisse.

Trois de nos joueurs sont partis, ce week-end, avec l’équipe nationale suisse de football américain en Pologne. Si pour Geff Scarantino et Houssem Saidi cela n’était  qu’un match de plus sous les couleurs du pays, pour Timon Meynard il s’agissait de sa toute première cap. Nous lui avons posé quelques questions.

Salut Timon! Tu as été appelé pour la première fois en équipe nationale afin de participer au camps de pré-sélection. Comment as-tu vécu ce moment?

D’abord, ce fut une grande joie d’avoir la chance d’être tester pour l’équipe nationale et puis un peu de stress et d’inconnu vu que j’y ai jamais été. Je ne savais pas du tout comment la journée allait être organisée. Tests physiques? Drills? Beaucoup ou peu de scrimmage? Coaching ou vraiment que de la sélection?

Comment s’est passé ton week-end? (C’était le 26 août)

 

Plutôt bien! On a fait pleins de drills et reçu pas mal de coaching au final donc c’était vraiment intéressant! J’ai eu un peu de peine à me mettre dans les 1 contre 1 au début. Forcément, presque tous les meilleurs corner back et safety étaient là… Mais avec les coachs j’ai pu m’ajuster sur mes schémas et ça a mieux été. Sinon au niveau de l’ambiance, même avec un peu de compétition et beaucoup de suisse-allemand parlé, c’était sympa et détendue.

 

Au terme de la pre-selection, tu as reçu la bonne nouvelle comme quoi tu ferai partie des 45 gars qui iront affronter la Pologne. Te réjouis-tu?

Énormément oui! J’y pensais depuis un petit moment déjà, mais je n’ai pas eu l’opportunité jusque là. Donc j’ai vraiment hâte de pouvoir porter le maillot de l’équipe nationale et jouer en représentant la Suisse.

 

Quand tu repenses à ta carrière, quels ont été les moments les plus forts?

Tout d’abord, quand j’ai commencé le foot chez les Whoppers à Plan-Les-Ouates avec ma première saison en tant que starter en wr. C’était pas mal de pression, surtout que j’étais pas très imposant à vrai dire. (Rires) Mais il y avait une super ambiance et c’est là que j’ai rapidement adoré ce sport.
Ensuite, il y a eu la fin de saison 2016 et surtout le match contre Zurich pour monter en ligue A avec les Geneva Seahawks. Je pense que c’était un de mes meilleurs matchs. Tout était presque comme des automatismes et avec le quarterback Jake Ryan. On arrivait parfaitement à se connecter. Et en plus le travail que toute l’équipe a fait pour gagner la ligue B et pouvoir monter en ligue A. C’était incroyable!

 

Parlons de ton avenir avec les Seahawks. Comment vois-tu la suite, la saison prochaine?

Je me réjouis de la saison prochaine, j’ai quand même pas mal de choses à corriger comparer à la saison précédente. J’ai eu pas mal de drops et c’est juste pas normal/pas tolérable. Ça coûte vite très chère à l’équipe et ça peut changer un match. Donc je dois travailler ça.

Autrement pour la suite… et bien c’est une grande question. J’adore le foot mais je sais pas si une fois les études finies je vais vraiment arriver à continuer (Timon finit sa cursus en médecine). Parce que, pour l’équipe et pour moi, j’ai pas envie de faire les choses à moitié. Donc il faudra voir si je réussi à trouver le temps, mais je l’espère beaucoup! (Rires)

Le week-end dernier tu étais en déplacement pour ton toit premier match avec l’équipe Suisse contre la Pologne, comment était-ce ?

Tout d’abord c’était une grosse ambiance parce que le stade dans lequel se passait le match était superbe! Et ensuite l’entrée sur le terrain avec l’équipe, suivie de l’hymne national.

Après ça j’ai eu un peu de temps pour me mettre tranquillement dans le match vu que je n’étais pas starter, mais ça m’a peut-être aussi encore plus motivé. Je suis assez content parce que rapidement j’ai reçu des passes et fait des actions correctes, du coup j’ai tout de même eu une bonne partie de temps de jeu et joué un assez bon match. Par contre il y a évidemment la déception de pas avoir pu mettre de touchdown… mais c’est que partie remise.
Ce que j’ai également apprécié c’était l’ambiance de l’équipe, tout le monde était constamment concentré à 100%.
Tout ça a fait que ce match et ce week-end étaient vraiment cool! Mais bon il y a quand même un « petit » détail à noter; la défaite… Match amical ou non, c’est toujours frustrant.

Sinon un conseil peut-être. Aller à Lublin en bus c’est pas la meilleure des idées, parce que 20h de trajet même avec une équipe comme celle là c’est long. (Rires)

 

Ce fut donc une expérience très réussi pour notre WR Timon Meynard à qui on souhaite plein succès pour la suite en sélection Suisse.

L’apprentissage continue.

Hier après-midi, au centre sportif de Vessy se déroulait l’unique match U16 Tackle de la saison à Genève. Les Seahawks se voyaient affronter les Renegades de Zurich.

Toujours en plein apprentissage, les jeunes Hawks se sont inclinés sur le score de 28 à 12.

Malgré le score, de bonnes choses ont été vu sur le terrain, notamment une motivation inébranlable ainsi qu’une nette progression dans la deuxième mi-temps suite aux corrections du coaching staff. L’équipe progresse match après match et cela ce voit.

Week-end prochain, repos pour les joueurs de Genève pour ainsi mieux se préparer pour le match suivant contre les Calanda Broncos.

 

Une victoire qui fait plaisir.

En déplacement ce dimanche à Thune, les U16 tackle sont revenu avec une victoire contre les Grizzlies de Berne.

Suite à leur première défaite la semaine passée, les jeunes joueurs genevois avaient à cœur de montrer qu’il fallait compter sur eux pour jouer les places en haut de tableau. Dès le début de la rencontre la défense répond présent et montre qu’ils ont bien étudié leur adversaire en bloquant le premier drive des Bernois. Le premier drive genevois à aussi un peu de mal à avancer et rend donc la balle à l’attaque bernoise. Suite à une action peu inhabituelle( la balle rebondit sur un joueur bernois et est attrapée quelques mètres plus loin par un second joueur de Berne.) les Grizzlies ouvrent le score. 6-0. De nouveau en attaque, nos U16 peines à trouver la solution pour avancer efficacement. C’est grâce à une superbe interception du LB rookie Guillaume Guertchakoff qui place l’attaque de Genève à 20 yards de la zone d’en-but adverse. 2 jeux plus tard, touchdown pour Genève, 6 à 6. Intraitable durant toute la première mi-temps la défense annihile complètement le jeu bernois et permet à l’offense de passer du temps sur le terrain. Il n’en fallait pas plus pour lancer la machine, le RB Yousouf Condé a fait parler sa puissance et marque un deuxième TD pour Genève, 12-6.

En fin de première mi-temps le QB John Tandberg se fait mal au pouce juste après avoir marqué un 3ème TD et est contraint de laisser sa place à celui que l’on nomme le couteau suisse, le LB/TE Justice Greco. Ce n’est pas un problème pour l’attaque genevoise qui arrive à trouver la end-zone à la course quelques instants plus tard. 24-6 pour Genève. L’arbitre annonce qu’il reste moins de 2 minutes avant le coup de sifflet, mais la fatigue se faisant sentir, les Genevois encaissent un touchdown de 80 yards sur un retour de kickoff. 24-12 à la mi-temps.

 

Après s’être reposé, les deux équipes se sont livré un super match défensif bloquant chacun leur tour l’attaque adverse. C’est dans les dernières secondes que le QB remplaçant trouve de nouveau la end-zone pour clôturer le match sur le score de 30 à 12.

Le coaching staff est très fier de la performance de l’équipe. Une nette progression s’est faite sentir.

 

Prochain match, dimanche 10 septembre à Vessy où Genève y affrontera l’équipe de Zurich.

 

Soirée de soutien

Chers membres, joueurs, parents, sponsors, supporters et amis du club,

C’est avec une immense joie que nous vous annonçons notre deuxième édition du repas de soutien qui se déroulera le 7 octobre 2017.

Cet événement est l’occasion de rencontrer et d’échanger avec tous les joueurs, coachs, sponsors et supporters du club. L’édition de l’an dernier ayant reçu un franc succès, nous vous attendons nombreux pour passer une soirée des plus chaleureuses.

Tout au long de la soirée, un bar, de la musique, des animations ainsi qu’une tombola vous accompagneront. Un apéritif vous sera offert par notre partenaire L’Éléphant dans la Canette.

Pour chaque table réservée, 2 bouteilles de vin vous seront offertes donc pensez à réserver dès maintenant votre table à l’adresse suivante: president@seahawks.ch

 

En espérant vous voir nombreux, nous vous présentons, chers membres, joueurs, parents, sponsors, supporters et amis du club, nos salutations sportives.

Les U16 pas encore rôdé.

Ce dimanche se déroulait le premier match officiel de nos jeunes joueurs U16 Tackle.  En déplacement à Bienne pour y affronter les Thun Tigers, les Geneva Seahawks se sont inclinés 12 à 20.

Pour ce qui était une première expérience pour la grande majorité des joueurs, le match s’est plutôt bien passé. Fort de leur motivation et persévérance, les jeunes Hawks ont réussi à jouer un football propre, sans commettre trop de fautes de jeu. Quand la balle était jouable, l’attaque avançait bien et hormis quelques gros jeux de l’adversaire, la défense a fait une bonne première mi-temps. 6-6 à la pause.

Le manque de présence à l’entrainement s’est fait sentir.

 

Dès la reprise, l’équipe des Tigers arrive à scorer 2 fois consécutives sans aucune réaction immédiate des jeunes Hawks. Malgré toute la bonne volonté qu’ils y ont mise, le timing, les mauvais placement sur le terrain ainsi que des pertes de balles ont fait beaucoup de mal à l’équipe. Trop d’imprécision, d’incompréhension dans le jeu, qui ne peuvent être corrigé qu’à l’entraînement.

Mais malgré le retard au tableau d’affichage, nos U16 n’ont jamais baissé les bras, ils sont tenus tête à leur adversaire durant tout le match et étaient à 2 doigts de recoller au score en fin de match.

Un vrai potentiel

Même après un seul match, les coachs se sont vite rendu compte qu’un énorme potentiel plane autour de cette équipe, de la présence aux entraînements ainsi qu’une motivation à apprendre les règles et c’est une équipe compétitive qui peut être mise en place.

Les petits dans la cour des grands.

Avant même la rentrée scolaire, nos jeunes joueurs avaient déjà repris les entraînements pour pouvoir, ce dimanche, jouer leur premier match de football américain. Ils ont entre 14 et 16 ans et porteront l’équipement pour la toute première fois lors d’un match officiel.

La saison U16 a commencé!

Ce dimanche, sous les ordres du coach Alexandre « Corto » l’équipe sera en déplacement à Bienne pour y affronter la relève des Thun Tigers. Première expérience avec contact pour la grande majorité de l’équipe, c’est comme commencer un nouveau sport. Fini le Flag Football, maintenant ils vont devoir se mettre au sol. Avec déjà une victoire à leur actif, les Tigers seront un très bon premier test pour les jeunes Hawks.

Le head coach Alexandre « Corto » nous donne son ressenti sur l’équipe quelques heures avant le dernier entraînement :

Nous n’arrivons pas dans les meilleures conditions, il va nous manquer des joueurs clés pour le match. Le manque de joueurs à l’entraînement (vacances) ne nous aides en rien en ce début de saison. Nous avons de bons joueurs et je pense qu’au fil de la saison cela ira de mieux en mieux, mais pour ce dimanche nous ne sommes pas encore prêts comme on aimerait l’être.

Apprentissage long mais ô combien important pour leur avenir, la relève des Juniors et de l’élite se construit aujourd’hui avec l’équipe U16 Tackle.

Les Geneva Seahawks souhaitent aux joueurs une saison enrichissante et beaucoup de plaisir dans leur apprentissage.

 

Retour sur la saison 2017.

Alors que les joueurs reprennent gentiment leur préparation physique pour la saison prochaine, le coach Larry Legault revient sur la première saison en LNA dans ce petit interview.

La différence entre la deuxième et la première division Suisse est-elle grande?

Le niveau de jeu global est nettement meilleur – ceci est indéniable. En même temps, c’est à espérer car tout autre constat remettrait en question toute la structuration du Football Américain en Suisse! Quelque-soit le sport, à chaque fois qu’on gravit les échelons, le jeu est plus constant et les athlètes sont plus sérieux, ce qui donne une compétition généralement plus resserrée. Il y a beaucoup d’individus qui évoluent à des niveaux dits « inférieurs » qui pourraient facilement contribuer et même briller en ligue A mais qui choisissent, soit pour des raisons personnelles, soit par manque d’ambition sportive, de ne pas relever ce défi.

 

Justement, qu’est-ce que cela représente pour le club de pouvoir continuer en Ligue A en 2018?

Le maintien était l’objectif de base pour le club en 2017 et en quelque sorte tout notre projet sportif senior repose sur l’idée de poursuivre la compétition au plus haut niveau possible en Suisse. Nous voulons continuer d’offrir à tous nos joueurs existants et à tous ceux qui nous rejoindront un encadrement qui accompagne et facilite le développement technique et tactique, tout en encourageant l’épanouissement personnel dans un groupe accueillant et sain. Un joueur qui se dit « ambitieux » devrait toujours chercher à se mesurer contre la meilleure opposition possible, donc s’il y a une logique les personnalités similaires finiront par se retrouver !

Quelles sont vos exigences quand vous recrutez les imports pour l’équipe ?

Premièrement c’est un exercice qui tient plus de l’art que de la science et par conséquent il n’y a pas de recette magique! On doit d’abord cibler des postes en fonction de leur impact sur le jeu. Ensuite comprendre que même si les qualités physiques sont importantes, elles ne sont surtout pas les facteurs déterminants dans ce processus. C’est plutôt la combinaison entre les habilités physiques et la motivation qui fera la différence. Sur les années j’ai vu des joueurs avec des sacrés palmarès qui n’ont rien fait en Europe parce qu’ils ne possédaient pas la bonne mentalité. Et à l’opposé, j’ai vu beaucoup de joueurs de petites facs qui ont été dominants. Ensuite, la capacité de l’individu de s’intégrer au groupe est très important. A-t-il été capitaine de son équipe universitaire? De son high-school? Était-il apprécié par ses coéquipiers? Par ses coachs? A-t-il complété son cursus universitaire? Est-il curieux sur le plan culturel? Aime-t-il vraiment le football? Je pourrais continuer pendant longtemps mais au moins ça donne une petite idée des réponses qu’on cherche pendant ce processus.

Comment s’est passé l’intégration des imports cette année ?

Cette année était très particulière au vu des blessures et du roulement qui s’en est découlé. Mais au bout du compte je pense qu’on s’en est très bien sorti. J’ai particulièrement apprécié la contribution de Max (Shortell) au poste de quarterback – sa proactivité et son leadership nous ont grandement aidés.

Quand reprendront les entrainements ?

Nous allons reprendre très progressivement la semaine du 18 septembre avec des séances techniques par position et nous continuerons ainsi pendant presque deux mois. À noter aussi que le samedi 16 septembre nous organisons un « Test Day » qui est ouvert à tous les nouveaux joueurs (avec ou sans expérience) qui souhaiteraient nous rejoindre en 2018. Ceci aura lieu au Centre Sportif du Bois des Frères à 10h30 (informations par ici).

Comment évolue le Football Américain en Suisse ?

Très honnêtement je n’ai pas encore assez de perspective pour répondre intelligemment à cette question. On en reparlera dans trois ans !

 

Vous l’aurez compris,  la saison 2017 n’était qu’un début dans le processus des Seahawks. Pour continuer sur cette progression,  le club a constamment besoin de nouveaux joueurs, nouveaux sponsors et surtout de beaucoup de soutien.

On compte sur vous pour être présents la saison prochaine.  😃