AFL, NFL et Super Bowl

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Tout le monde qui suit le moindrement le Football Américain sait que le match culminant s’appelle le Super Bowl mais peu connaissent l’historique de cet événement. Au départ, la finale de la NFL ne portait aucun nom spécial – on l’appelait tout simplement le Championship game. En 1960, la AFL ou American Football League a vu le jour. Cette ligue serait en compétition directe avec la NFL en tant que deuxième ligue professionnelle en Amérique. Contrairement aux autres tentatives de concurrencer la NFL, celle-ci s’est montrer plus tenace en séduisant plusieurs vedettes universitaires dès sa création. Les premières années de coexistence étaient loin d’être cordiales, mais la réalisation que cette ligue rivale n’allait pas disparaitre aussitôt a obligé les dirigeants de la NFL à changer de cap pour envisager un partenariat éventuel avec l’ennemi. Après de longues négociations, il fut convenu que les champions des deux ligues s’affronteraient dans un match ultime pour décider de la meilleure équipe du monde. Ce match a été baptisé Super Bowl par Lamar Hunt, alors propriétaire des Chiefs de Kansas City, en clin d’oeil au jouet de ses enfants qui portait le nom de Super Ball (une balle en caoutchouc dure qui rebondissait très haut si on la projetait au sol) et aux matchs universitaires de fin de saison. Donc, pendant quatre ans et jusqu’à leur fusion qui a vu naître la conférence américaine et la conférence nationale, les seuls affrontements entre ces deux ligues étaient au Super Bowl !

Comme attendu, ces deux premiers matchs étaient sans suspens – les Packers de Green Bay, champions NFL, n’ont fait qu’une bouchée des Chiefs et des Raiders. Le 12 janvier 1969 tout allait changer. Quatre ans auparavant, les New York Jets ont véritablement choqué l’establishment sportif américain en signant le quarterback de l’université d’Alabama, Joe Namath, pour la somme astronomique de $427 000 (sur trois ans). Namath, considéré par Bear Bryant comme le meilleur joueur qu’il avait jamais entrainé à Alabama, était doté d’un bras canon et, plus important, d’un charisme hors du commun et de taille pour la ville de New York. Alors que les Baltimore Colts étaient donnés largement favoris, Namath a osé garantir la victoire des Jets et quelques jours plus tard a tenu parole en menant son équipe à une victoire historique, le premier titre d’une équipe provenant de la AFL.

En 1970, la fusion longuement préparée a vu le jour et pour la première fois les équipes de l’ancienne AFL affrontaient les équipes de la grande ligue en saison régulière.


Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •