« On a notre place dans cette ligue »

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Les Geneva Seahawks fêtaient ce dimanche leur retour en LNA. Malgré la défaite 21-39 face aux Bâle Gladiators, il y a beaucoup de positif à tirer du match.

« Nous avons fait une très bonne première mi-temps. Nous sommes rentrés dans le match avec beaucoup d’envie car nous avons quelque chose à prouver en étant le néo-promu » analysait le capitaine de l’équipe Nicolas Zavadil. Il est vrai que les Genevois ont longtemps mis le doute dans la tête des Bâlois en les forçant à courir après le score. Dès leur premier drive, les Seahawks sont parvenus à inscrire le premier touchdown de la saison grâce à une connexion entre le quarterback Max Shortell et son receveur Mateo Horber. Nous avons vécu une vraie partie de ping pong durant la première mi-temps avec des Gladiators qui répondaient coup à coup aux touchdowns genevois. Les deux équipes se sont quittées pour la pause sur le score de 19-19. Du côté genevois, ce sont Antoine Brandt et à nouveau Mateo Horber qui ont scoré, à chaque fois sur une passe de Max Shortell. Le score aurait pû être plus flatteur pour les Seahawks, mais ils n’ont pas su prendre plus avantage des deux turnovers que la défense a provoqué. « Cela pouvait s’apparenter à une surprise qu’on tienne tête à la grosse cylindrée qu’est Bâle, mais nous on sait qu’on a notre place dans cette ligue » argumentait Nicolas Zavadil. La deuxième mi-temps s’annonçait des plus indécise.

L’expérience a parlé

Malheureusement pour les Genevois, ils ont manqué leur début de 3ème quart et les Bâlois ont su capitaliser sur les erreurs des locaux. Le score est passé de 19-19 à 19-33 en deux drives. Même si les Seahawks ont pu revenir dans le match grâce aux 2 points inscris par Chris Noah, la messe était dite. Les Gladiators ont inscrit un nouveau touchdown en fin de match pour porter le résultat à 21-39. Cette défaite pour le premier match en LNA des Geneva Seahawks depuis 2008 laisse un goût amer mais montre également tout le potentiel de cette équipe. « Nous devrons nous inspirer de cette première mi-temps à l’avenir et utiliser la deuxième comme base de travail pour ne plus répéter certaines erreurs. Notre marge de progression est grande » résumait Geff Scarantino au terme de la rencontre. « Au final, c’est l’équipe avec le plus d’expérience qui a su le mieux gérer la deuxième mi-temps ».

Gros déplacement dans les Grisons

Samedi prochain, les Geneva Seahawks feront le long déplacement à Landquart dans les Grisons afin d’affronter la meilleure équipe du pays depuis 10 ans : Les Calanda Broncos. La rencontre s’annonce dure, mais excitante pour ce groupe qui rêvait à nouveau de se mêler aux meilleurs. Les Genevois auront à coeur de montrer qu’ils peuvent être plus que de simples « underdogs ». Pour Nicolas Zavadil « le jeu a beaucoup évolué depuis la dernière fois qu’on a joué en LNA (ndlr : 2008). Il est devenu plus tactique, plus physique. Le coaching staff en suisse n’a cessé de s’améliorer. C’est une fierté pour nous de jouer à ce niveau aujourd’hui. À nous de tout faire pour y rester ! »
Nous souhaitons un prompt rétablissement à Raphael Roussis, le running back des Bâle Gladiators, qui a été victime d’un accident durant le match et qui devrait être éloigné des terrains pendant quelques mois.


Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •